Tiny House
-

FAQ Tiny House et questions fréquentes

Questions / Réponses - Sommaire

  • Faut-il autoconstruire sa Tiny House soi même ou la faire construire
  • Combien coûte une Tiny House en auto construction ?
  • Combien coûte une Tiny House réaliser par un professionnel ?
  • Combien de temps met-on à construire une Tiny House ?
  • Faut-il un permis spécial pour tracter une Tiny House ?
  • Pourquoi mettre des roues à ma Tiny House si je la sédentarise ?
  • Quels sont les habitats alternatifs autres que les Tiny Houses ?
  • Faut-il adopter un mode de vie particulier pour vivre en Tiny House ?
  • Quel est le cadre légal pour les Tiny Houses et Loi Alur, que faut-il savoir ?
  • Quel aménagement intérieur choisir pour ma Tiny House ?
  • Acheter une Tiny House d’occasion est-ce une bonne idée ?
  • Quel véhicule peut tracter une Tiny House ?
  • Peut-on vivre dans une Tiny House avec des enfants ?

 

Faut-il construire sa Tiny House soi-même ou la faire construire ?

 

Evidemment, sur ce point chacun prendra sa propre décision. Cependant, voici quelques axes de réflexion qui pourront vous orienter. Auto-construire une Tiny House est un exercice difficile, qui demande du temps (pas moins de 500h de travail en moyenne) et de vrais talents de bricoleur. Malgré sa petite taille, la Tiny House n’en est pas moins une véritable maison à ossature bois, dont la fabrication nécessite de posséder des compétences en charpente, ossature, étanchéité, isolation, électricité, etc…

Par ailleurs, il faut être en mesure de respecter des règles de construction inerrantes à sa mobilité. La répartition des charges permettant la stabilité en situation de remorquage est fondamentale, tout comme le respect des dimensions et de poids, dicté par la réglementation routière.

Enfin, si le coût peut être largement moindre en auto-construction, il ne faut pas sous-estimer les investissements nécessaires pour l’outillage (que vous ne réutiliserez peut être pas) et être prêt à passer de nombreuses heures à chercher sur internet les bons approvisionnement en matériaux, et au bon prix.  

Si l’achat d’une Tiny House clé en main semblera en premier lieu un luxe, vous pourrez vous appuyer sur les compétences de professionnels, pour la plupart en mesure de fournir une assurance décennale pour garantir la pérennité de la construction et vous rendre compte au final que ce n’est pas la plus mauvaise option. Leur expérience vous garantira par ailleurs le bon choix des matériaux, de l’agencement, et l’assurance de répondre à vos contraintes de mobilité ou de mode de vie. La Tiny House sera par ailleurs plus facile à faire assurer si elle est garantie par un constructeur.

Il faut aussi prendre en compte dans votre décision votre projet de vie et vos attentes personnelles. Si votre objectif est la vie à long terme en Tiny House, ou si votre plaisir se situe plutôt dans sa fabrication dont vous tirerez une immense satisfaction personnelle et de grands moments de  partage lors de la phase de construction.

Vivre en Tiny House ou se lancer dans un grand chantier de bricolage, ce n’est pas la même chose. Cependant, on trouve de nombreux exemples de personnes qui ont su associer ces deux objectifs avec beaucoup de talent. Nous sommes d’ailleurs assez fans de la démarche de Lars Herbillon, référence en la matière. https://www.youtube.com/channel/UCL6q0EhZJJ4CF8Y5oeHUKlA A vous de voir ce qui est le mieux pour vous !  

 

Combien coûte une Tiny House en auto construction ?

 

Avant de vous lancer dans le chantier d’auto-construction de votre Tiny House nous vous suggérons vivement d’établir un tableau prévisionnel des coûts : Remorque, bois d’ossature, bois de charpente, isolants, matériaux d’agencement intérieur, fenêtres et ouvertures, fournitures électriques, plomberie, salle de bain et toilettes sèches, système de pompage des eaux usées, citernes, panneaux solaires, poêle à bois ou chauffage électrique, agencement et équipement de la cuisine,  etc. et de ne surtout pas manquer de chiffrer l’outillage et le transport des matériaux qui nécessitera pour certains la location d’une camionnette.

Sur le web on trouve des annonces de coûts d’auto-construction aux alentours des 10/12000€… annonce faite la plupart du temps avant la construction. Attention, la remorque ne vous coûtera pas moins de 5000€. C’est le coût principal. Si vous souhaitez réaliser une TIny House autonome, ne sous-estimez pas le coût d’acquisition du matériel électrique, des panneaux solaires et batteries associées, des citernes d’eau et autre matériels de pompage.

Il est difficile d’établir un montant ferme d’un auto-construction car il dépend énormément de la qualité des matériaux choisis et de l’équipement intérieur. Cependant, nous pouvons affirmer que pour obtenir une Tiny House de bonne qualité qui soit pérenne il faudra compter entre 14 000 et 18 000 €. Nous mettons à votre disposition sur le site un article plus complet sur ces questions.

Combien coûte une Tiny House réaliser par un professionnel ?

 

Il est très difficile de trouver les tarifs pratiqués par les constructeurs. Ces derniers n’affichent que rarement leur tarifs ou leur catalogue.  Nous avons donc décider d’en appeler une quinzaine les uns après les autres pour établir une fourchette de prix.

Il existe deux grandes famille de produits.

La première rassemble les Tiny House vendues hors d’eau/hors d’air ou clos/couvert selon les termes employés. La moins chère pratiquée sur ce panel est au prix de 18 000€ (Cahute), et la plus chère 35 000 € (Optinid).

La seconde concerne les Tiny House clé en main. La fourchette de prix est extrêmement large, car tout comme dans le secteur de l’automobile, on trouve des mini maisons de luxe et d’autres d’entrée de gamme. Sur cette famille de produit les prix débutent à 29 000€ chez Quadrapol et jusqu’à 80 000 euros chez Baluchon. Dans les deux cas ce sont des produits de très bonne qualité. On trouvera chez Baluchon cette patte d’orfèvre et un design de très haute volée, tandis que Quadrapol propose un produit de belle qualité sur un mode standardisé.  Bref, ce que la 2CV est à la Porsche.  

 

Combien de temps met-on à construire une Tiny House ?

 

Nous avons interrogé plusieurs atelier. Là encore il est difficile d’établir des standards car le temps passé sur une Tiny House de luxe ou sur un modèle d’entrée de gamme ne sera pas le même.

Si l’on prend un modèle classique (6m, 1 mezzanine) aux prestations simples il faut compter en moyenne 190 h de travail de deux personnes dans un mode de production non industrialisé comme le pratique les ateliers d’artisans. Les délais sont en général de deux mois.

Si l’on passe sur un mode de fabrication semi-industrialisé comme le propose maintenant des producteurs de maison bois disposant d’usine d’assemblage très performantes, on passe à une cadence de production de l’ordre de 1 Tiny House hors d’eau/hors d’air par semaine pour 2 ouvriers.

Pour un auto-constructeur débutant il faut prendre en compte qu’il aura régulièrement et nécessairement besoin d’aide extérieure (levage des cloisons, assemblage de la charpente, etc.). Pour être raisonnable, si ce dernier est débutant, il ne faut pas compter moins de 600h de travail soit à plein temps pas moins de 75 journées de 8 heures. Et s c’est moins, ce sera une bonne surprise !

 

Faut-il un permis spécial pour tracter une Tiny House ?

 

Un permis spécifique est nécessaire pour tracter une tiny house. Le code de la route prévoit un permis spécial pour les voitures avec remorques de plus de 750 kg : le permis BE.

Le permis BE permet de conduire une voiture attelée d'une remorque dont le PTAC est supérieur à 750 kg sans dépasser 3 500 kg si la somme des PTAC de l'ensemble (voiture + remorque) dépasse 4 250 kg. Pour passer le permis BE, il faut avoir au moins 18 ans et être titulaire du permis B. Vous pouvez vous inscrire à l'examen par le biais d'une auto-école ou par vous-même sur le site de l'ANTS. La durée de validité du permis BE est de 15 ans à partir de la date de délivrance.

Pour en savoir plus : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2845

 

Pourquoi mettre des roues à ma mini maison si je la sédentarise ?

 

De plus en plus nous voyons la question apparaître sur les forums ou les réseaux sociaux. Cela peut paraitre cocasse… mais pourtant il est fréquent que l’on tombe amoureux du concept de la Tiny House parce que (il faut bien le dire) elle a un charme fou. Pourtant, dans de nombreux cas, la question de la mobilité n’est pas centrale pour ceux qui souhaitent en acquérir une. On ne va pas se voiler la face, la Tiny House est idéale lorsque l’on souhaite « construire » sur un site qui ne l’est pas. Finalement, ils sont assez rares ceux qui partent vraiment sur les routes avec leur Tiny. D’où cette question qui revient fréquemment : Pourquoi mettre des roues à ma Tiny House ?

La question n’est pas idiote car une remorque de Tiny House coute entre 4000 et 6000€…

On pourrait tout à faire imaginer sa mini maison sur pilotis, dans un arbre, ou sur un bateau non ?

C’est fou comme parfois la loi nous fait faire des chose qui n’ont pas de sens…

 

Quels sont les habitats alternatifs autres que les Tiny Houses ?

 

Nous vivons une époque où depuis quelques temps on assiste à un véritable retour aux sources avec l’émergence de nombreux concepts d’habitat dits alternatifs. Leurs caractéristiques communes est d’utiliser des matériaux écologique la plupart du temps et qui font appellent à des solutions de proximité. Bref, il y a n véritable besoin de se recentrer.

Ces solutions alternatives intéressent de plus en plus les français, les jeunes notamment, en s’imposant dans nos campagnes et dans les périphéries des villes comme des logements durables. On trouve  :

  • La yourte : Habitat traditionnel de nombreux nomades vivant en Asie centrale, notamment les mongols et turkmènes. La yourte est facilement montable et démontable en quelques heures1 ce qui en fait un habitat de choix pour les nomades
  • Les maisons en terre crue :
  • Les maisons enterrées : enterré
  • Les maisons container : Une maison-conteneur est un style de maison individuelle ou collective construite à base de conteneurs, neufs ou de réemploi
  • Les maisons flottantes : logement flottant, aménagé sur un bateau, une péniche, ou une plateforme à flotteur, motorisée ou non, sur fleuve, lac, ou mer
  • Les maisons en paille : maison dont certaines parties sont construites en paille. La paille peut être protégée par un enduit appliqué de terre, de chaux ou de plâtre, par un enduit coulé, de plaques de plâtre ou de gypse ou encore de bois en panneaux ou en lames
  • Les maisons bulles : Maison Bulle
  • Les cabanes dans les arbres

 

Faut-il adopter un mode de vie particulier pour vivre en Tiny House ?

 

Il va sans dire que dans une Tiny House le mode de vie est différent de celui appréhendé dans un appartement ou dans une maison en ville ou en village. Comme le décrit si bien notre consœur de Lanicole le premier pli à prendre est sans doute celui de la « Slow Life » :

  • Stimuler ses sens et sa créativité
  • Renouer avec la nature par des actes éco-responsable et le respect de l’environnement
  • Prendre le temps de vivre et de savourer l’instant présent
  • Ecouter son corps et son esprit
  • Vivre dans la simplicité
  • Adopter une consommation raisonnée
  • Développer le partage avec autrui

Tout est aussi question de minimalisme abordé ici non pas comme un courant d’art contemporain (quoi que… c’est un art de vivre) mais plutôt comme une approche de vie significative, loin des objets inutiles, situé à mi-chemin entre refus du consumérisme et écologie sociale, et à bonne distance de l’hyper-connectivité et du capitalisme galopant. Un mode de vie fait de bonheur simple. Rien de maboul dans tout cela. Un nombre croissant de gens réfléchis commencent à chercher le bonheur dans les relations, les causes sociales et écologiques, et le sens donné à leur vie.

 

Quel est le cadre légales pour les Tiny Houses et Loi Alur, que faut-il savoir ?

 

Malgré son caractère mobile, une Tiny House est considérée comme une habitation et doit répondre à certaines obligations règlementaires. Depuis 2014 et la Loi Alur, l’état reconnait une existence à la plupart des habitats légers dont les Tiny Houses, les roulottes et les yourtes, cependant il reste un flou juridique qui ne permet pas toujours de savoir exactement et selon les communes ce qui est permis de faire ou non. Vous trouverez plus d’informations sur cet article :

http://matinyhouse.com/actualite/sedentariser-votre-tiny-house-que-dit-la-loi

 

Quel aménagement intérieur choisir pour ma Tiny House ?

 

Comme pour tout habitat le plus important est de définir pour votre Mini maison un agencement intérieur proche de votre personnalité et de votre mode de vie. Cependant voici 5 points qu’il est fondamental de bien réfléchir :

  • Des rangements à optimiser : Il est important d’organiser l’espace au maximum dans le volume restreint de la Tiny House. Opter pour des rangements en périphérie et en hauteur.
  • Des éléments amovibles : tables, escalier, banquette et rangement amovibles vous permettront d’agencer l’espace de manière optimisée selon les circonstances
  • Les coloris et matériaux : pour une décoration raffinée optez pour des coloris clairs ou pastels pour conserver un maximum de luminosité et optez pour des matériaux naturels comme le verre, le lin, le bois brut.
  • Un agencement fonctionnel : pour la cuisine renseignez vous sur la technique du « triangle de la ménagère ». Les marchent de l’escalier ne devront pas dépasser une hauteur de 16 cm.
  • Capitaliser sur la lumière : ne cloisonnez pas trop vos espaces au-delà du besoin d’intimité que peuvent nécessité la chambre ou la salle de bain. Plutôt que d’utiliser du verre (très lourd pour une Tiny House) optez pour des matériaux comme le plexiglas ou le polycarbonate qui sont plus légers.

Acheter une Tiny House d’occasion est-ce une bonne idée ?

 

Si vous souhaitez devenir propriétaire d’une Tiny House vous souhaiterez peut être en acheter une d’occasion. De nombreuses personnes se sont lancées dans l’auto-construction, par soucis d’économie, d’écologie ou parce que le plaisir de construire soi-même procure une immense satisfaction. Construire une Tiny House nécessite de grandes compétences techniques et un savoir-faire important. Le marché de la Tiny House d’occasion est en forte croissance. Si vous optez pour ce mode d’acquisition, soyez tout de même vigilant et vérifiez quelques points fondamentaux :

  • L’homologation de la remorque
  • Le poids de la Tiny House à vide et équipée. N’hésitez pas à exiger qu’elle soit pesée en votre présence. Elle ne doit pas dépasser 3500KG.
  • La taille de la Tiny House : Moins de 4m10 de hauteur idéalement (il faut qu’elle passe sous les ponts), moins de 2m55 de large.
  • Les matériaux : attention au matériaux qui ont été choisis. Par exemple le bardage extérieur qui doit résister au temps et à l’eau. Vérifier la qualité de l’étanchéité et celle des matériaux d’isolation.
  • La répartition des charges. Si vous devez tracter régulièrement votre Tiny House attention à cette répartition qui doit répondre à des règles strictes. Sinon la Tiny House manquera de stabilité sur la route et devenir un véritable danger pour vous comme pour les autres.

Quel véhicule peut tracter une Tiny House ?

 

Les tiny houses peuvent être tractées par des voitures de la catégorie « VL » Véhicule Léger. Selon le poids de votre tiny house il faut déterminer le véhicule adapté selon la règle suivante :

la carte grise de votre véhicule indique votre PTRA (F3) et votre PTAC (F2).

La soustraction (F3) PTRA – (F2) PTAC  indique le poids maximum tractable par votre voiture

Peut-on vivre dans une Tiny House avec des enfants ?

 

Il semble plus logique de penser de penser qu'une tiny house est plus adaptée à recevoir une personne seule ou un couple qu’une famille, cependant, certaines ont fait le choix de vivre en Tiny House. On trouve les Kasl qui vivent en couple avec leur trois enfants, mais aussi François et Sarah-Lee qui vient eux aussi à cinq dans une Mini maison. On a assez peu de retour d’expérience sur le long terme, le mouvement étant relativement récent. Il sera intéressant d’avoir le retour d’expérience des enfants quand ils seront adultes. Dans l’immédiat si vous vous posez des questions pour votre famille il existe un groupe Facebook dédié : https://www.facebook.com/groups/1795930417352157/